Marina

DIARIO DI BORDO

Jour 46
Ciao a tutti, sono Marina, ho 24 anni e vengo da Lecce, una bella città situata nel tacco dello stivale.
Ça va sans dire que grâce à l’euphorie du début, je n’ai pas encore vu vraiment le point négatif de vivre loin de ma famille.
L’Italie me manque (surtout pour la nourriture) mais la France m’a accueilli avec la neige, donc avec de la magie !
Le premier jour, une fois à la maison et toute seule, j’ai vécu le pire jour de ma vie parce que j’ai réalisé qu’à partir de là, j’allais faire face à beaucoup de changements. 
Il faut préciser que quand je suis arrivée, mon niveau de français était nul parce que je ne l’avais jamais étudié donc j’ai eu des problèmes avec la langue surtout les premiers jours. Dans la MJC (last but not least), j’ai trouvé des personnes gentilles, toujours prêtes à m’aider. J’aime bien l’ambiance qu’on a créé avec les jeunes et le personnel.
Wilfrid, il migior tutor del mondo !

 

Jour 95

C’est un peu tard pour faire le bilan de Mars, Avril est presque fini… mais pendant ce mois-là il y a eu une chose qui ne peux pas passer inaperçue : le séminaire de Narbonne.

Comme toujours pendent le volontariat, les jeunes en service sont obligés de participer à deux séminaires qui sont plutôt des rencontres avec plusieurs personnes qui vivent la même expérience que toi.    

Donc la première semaine de Mars je suis allée (avec Sonia, ma colocataire et partenaire) à Narbonne, où j’ai connu beaucoup de gens de différentes parties d’Europe. Ça a été très génial surtout parce que j’ai compris pleinement que partager la diversité et l’unicité c’est le seul moyen pour arriver à l’unité des intentions qui sont toutes liées à la collaboration (pas à la division/guerre) entre pôle très loin pour culture et traditions.

Mon parcours avec le français ? Bah, c’est amour-haine !

Ma vie ici pendant ces mois ? J’ai eu un peu de problèmes à cause des mauvaises sensations sorties (sans mon permis, bien sûr) par rapport à mon utilité dans la MJC.

Ça s’est passé très vite grâce surtout à Avril qui a commencé génialement avec des vacances passées à Paris et après chez moi et de suite les vacances de Printemps avec les ados de l’espace jeunes.

 

Vas-y, Marina !

 

Jour 128

Il y a seulement quatre mois qui sont passés et je me sens déjà chez moi ici. C’est inutile de dire que j’ai vécu beaucoup de bons moments donc je laisse les photos expliquer ça pour moi.

Ma famille me manque, ma mer me manque mais ça ne veut rien dire parce que la Normandie m’offre la possibilité de découvrir des lieux magnifiques.

La nourriture italienne reste une chose que je ne peux pas remplacer mais en général, la France (et surtout les Français) me donne(nt) toujours des bonnes raisons pour l(es)’aimer.

Vire a absolument capturé mon cœur !